Avez-vous déjà écouté Igor au piano ? Igor est un artiste. Sans doute le plus grand pianiste de l’univers. Il part souvent en tournée dans le monde entier pour jouer sa musique en concert !

Mais il n’y a pas que le piano, en musique ! Découvrez aujourd’hui les instruments étonnants des pays du monde entier visités par Igor et Doris, sa super impresario.

France

L’accordéon est un instrument de musique à vent, aussi appelé piano à bretelles. Il possède un soufflet qui produit un son lorsque l’air passe dans un clapet ouvert par la pression du doigt sur un bouton ou une touche.

Véritable homme-orchestre, l’accordéoniste peut exécuter le rythme aussi bien que la mélodie et l’harmonie, c’est pourquoi il avait une place importante dans les bals populaires. En France, il a été popularisé au XXe siècle, surtout avec les bals musettes.

Chine

Le guzheng est un instrument à cordes pincées traditionnel chinois de la famille des cithares sur table, dont les plus anciennes traces datent du IIIe siècle avant notre ère. « Gu » signifie « ancien » et « zheng » veut dire « cithare ».

Selon une légende, il y avait un roi qui avait deux filles très douées qui adoraient jouer de sa cithare à 25 cordes. Lorsque le roi fut trop vieux et il eut envie de donner son instrument à l’une de ses filles, mais elles voulaient toutes les deux l’avoir. Le roi était triste de n’avoir qu’un seul instrument. Désespéré, il décida de le couper en deux. Une avait douze cordes et l’autre treize. À sa grande surprise, le nouvel instrument avait des sons doux et encore plus beaux que l’original. Le roi, ravi, donna un nouveau nom à ce nouvel instrument : « zheng ».

États-Unis

Le banjo est un instrument de musique à cordes, très utilisé dans la musique de jazz américaine. Il ressemble un peu à une guitare, mais sa caisse de résonance est très différente. La grande popularité du banjo vient de son adoption par les jazzmen américains du XXe siècle.

Hawaï

Un ukulélé est un instrument à cordes pincées traditionnel hawaïen. Il était très à la mode dans la première moitié du XXe siècle.

Il existe quatre catégories d’ukulélés définies par leurs tailles : sopranoconcertténor et baryton, de la plus petite à la plus grande. Vous voulez entendre un peu de ukulélé ? C’est l’instrument qui accompagne Barbara, assistante éditoriale, dans sa lecture de l’album Albert le monstre solitaire !

Argentine

 

La flûte de Pan est un instrument de musique à vent composé d’un ensemble de tuyaux assemblés. Les plus anciennes flûtes de Pan découvertes en Europe date de 2000 avant J.-C. et sont originaires des régions proches de l’Ukraine.

Il existe dans le monde une grande variété de formes, comme le Siku. C’est une flûte de pan répandue dans nombre de populations autochtones vivant au Chili, au Pérou, en Bolivie, en Argentine et au Paraguay.

Brésil

L’atabaque est un instrument de percussion qui est utilisé pour la capoeira (un art martial afro-brésilien, ludique et acrobatique) ou la samba. Il se présente comme un long tambour conique composé de larges bandes de bois exotiques tels serrées les unes contre les autres avec des cerclages de fer de différents diamètres. Une peau est tendue au sommet, fixée par des cordelettes. C’est un instrument au son puissant et il faut prendre garde à ne pas couvrir le son des autres instruments.

Inde

21

Le sitar est un instrument de musique à cordes pincées. C’est l’instrument par excellence de la musique classique de l’Inde du Nord et du Pakistan

On en joue assis en tailleur par terre : l’instrument, calé sous le coude droit, repose par terre et il se tient à l’oblique Le sitariste use d’un onglet de métal droit pour pincer les cordes.

Sénégal

 

Un djembé est un instrument de percussion africain composé d’un fût de bois en forme de calice sur lequel est montée une peau de chèvre ou d’antilope. Le musicien doit frapper le djembé avec ses deux mains à plat.

Son spectre sonore est très large, avec une grande richesse de timbre.

Il date du XIIIe siècle mais ce n’est que dans les années 1980 que le djembé s’étend dans le monde entier pour devenir l’un des instrument de percussion le plus connu et le plus joué.

Russie

La balalaïka est un instrument de musique à cordes pincées populaire en Russie. C’est un luth à manche long à la caisse typiquement triangulaire. Le mot balalaïka vient du russe balakat, qui signifie bavarder, plaisanter, taquiner. Elle se joue le plus souvent au doigt et parfois avec un plectre (un médiator) et se décline en plusieurs tailles. C’est un instrument assez souple qui peut s’adapter à tous types de musiques.

Australie

Le didgeridoo est un instrument de musique à vent de la famille des cuivres, bien qu’il soit en bois. À l’origine, cet instrument est joué par les Aborigènes du Nord de l’Australie, son usage semble très ancien et pourrait remonter à l’âge de la pierre (20 000 ans).

C’est un grand tube de bois dont la longueur varie de 100 à 180 cm en moyenne.

Pour jouer du didgeridoo, le musicien fait vibrer ses lèvres comme pour une trompette. Le son produit est grave et vibrant.

à découvrir en librairie

Igor – Jamais sans mes oreilles !

Igor est un pianiste virtuose, adulé dans le monde entier ! Choyé par sa fabuleuse imprésario, Doris, il est une vedette comblée, jusqu’à ce funeste jour où une compagnie aérienne égare ses précieuses oreilles. Mais le bonheur (et les oreilles) envolé ne se trouve pas forcément là où on le cherche désespérément…
De Paris à Pékin en passant par New York, Honolulu et le bout du monde… embarquez pour les aventures d’Igor, l’éléphant-star !

Plus d'articles