Découvrez l’histoire du roi Dagobert et de la fameuse comptine !

23FR_ROI-DAGOBERT_01

Tout le monde connaît la chanson du roi Dagobert, mais d’où vient-elle ?
En fait, elle n’a pas été écrite pour se moquer de Dagobert. Ce roi de Bourgogne, puis roi des Francs au VIIe siècle, ne mettait pas sa culotte à l’envers. C’est à la Révolution que les sans-culottes ont inventé cette chanson pour se moquer du roi Louis XVI, sans le nommer, et donc sans risquer la prison.

Qui était Saint Éloi ?

Saint Éloi était l’évêque de Noyon, il était aussi le ministre des Finances du roi Dagobert I. Il est aussi réputé pour avoir chassé des géants du carnaval de Dunkerque.

Selon la légende, Dagobert était tellement distrait qu’il avait l’habitude de mettre ses culottes (ses braies, pantalons) à l’envers. Myope, Dagobert avait l’habitude de se prendre les pieds dans les tapis et de chuter, sous les regards médusés des témoins. Bon vivant et populaire, il riait bien souvent de sa propre personne. Le respect dû au roi a fait passer sa légendaire distraction pour une simple légende.

Roi Dagobert Ie

La comptine

Roi-Dagobert

Le bon roi Dagobert
A mis sa culotte à l’envers ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Votre Majesté
Est mal culottée.
C’est vrai, lui dit le roi,
Je vais la remettre à l’endroit.

Le bon roi Dagobert
Chassait dans la plaine d’Anvers ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Votre Majesté
Est bien essoufflée.
C’est vrai, lui dit le roi,
Un lapin courait après moi.

Le bon roi Dagobert
Voulait s’embarquer pour la mer ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Votre Majesté
Se fera noyer.
C’est vrai, lui dit le roi,
On pourra crier : « Le Roi boit ! ».

Le bon roi Dagobert
Mangeait en glouton du dessert ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Vous êtes gourmand,
Ne mangez pas tant.
Bah, bah, lui dit le roi,
Je ne le suis pas tant que toi.

Le bon roi Dagobert
Avait un grand sabre de fer ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Votre Majesté
Pourrait se blesser.
C’est vrai, lui dit le roi,
Qu’on me donne un sabre de bois

Le roi faisait des vers
Mais il les faisait de travers ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Laissez aux oisons
Faire des chansons.
Eh bien, lui dit le roi,
C’est toi qui les feras pour moi.

Le bon roi Dagobert
Craignait d’aller en enfer ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Je crois bien, ma foi
Que vous irez tout droit.
C’est vrai, lui dit le roi,
Ne veux-tu pas prier pour moi ?

Quand Dagobert mourut,
Le diable aussitôt accourut ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Satan va passer,
Faut vous confesser.
Hélas, lui dit le roi,
Ne pourrais-tu mourir pour moi ?

couverture_9782374081878

Le roi Dagobert – le dragon gascon

Le Roi Dagobert revient de la guerre. Il n’a qu’une envie, rentrer chez lui. Ce jour-là, il a tout mis à l’endroit. Sa culotte ? À l’endroit. Son armure ? À l’endroit. Son cheval ? À l’endroit. Son château, par contre… Il est pris d’assaut par un terrible dragon gascon.

La nouvelle série médiévale culottée : le roi Dagobert a mis l’Histoire à l’envers ! Batailles épiques et fous rires garantis pour une première aventure qui se tient en haut lieu : la Gascogne.